Sphota, coopérative d'invention musicale

The Other (in)Side

Benjamin de la Fuente (2017-18)
avec l'ensemble TM+

Benjamin de la Fuente, musique (création) et conception
Igor Stravinsky, musique (extraits de L'Histoire du Soldat)
Jos Houben, mise en scène
Laurent Cuniot, direction musicale
Christophe Schaeffer, lumières
Max Bruckert, sons (RIM)

TM+ :
Michel Raison Clarinette
Yannick Mariller Basson
André Feydy Trompette
Olivier Devaure Trombone
Gianny Pizzolato Percussions
Hélène Maréchaux Violon
Charlotte Testu Contrebasse

Virginie Burgun Régie plateau

Coproductions : TM+, maison de la musique de Nanterre, Sphota

 


Et si l’on nous offrait la liberté de l’envers du décor ? Celle de l’écoute différente d’une œuvre musicale, d’une histoire cocasse.

The Other (In)Side flirte avec le burlesque dans un spectacle excentrique où l’imaginaire sonore de Benjamin de la Fuente embrasse la poésie loufoque de Jos Houben. Plongée joyeuse dans les coulisses d’un spectacle en train de se faire, se défaire, se parfaire !

Sur le plateau, un studio d’enregistrement vintage au magnétisme étrange. Dans ce piège scénique pour les musiciens qui s’y aventurent, l’on entend la voix off de plus en plus inquiète de l’ingénieur du son. On répète L’Histoire du soldat de Stravinsky mais rien ne ressemble à rien : les musiciens, le décor, la musique elle-même, tout s’éparpille. Parce que le moins que l’on puisse dire, c’est que l’enregistrement ne se passe pas bien.
L’Histoire du soldat de Stravinsky… On sait bien que cette musique-là a invité le diable, mais tout de même : il exagère, le diable ! Les timbres des instruments prennent des libertés inattendues, le rythme trépidant tourne au croc-en-jambe vers la catastrophe, les musiciens et leur chef s’effritent à mesure des perturbations. Stravinsky lui-même lâche l’affaire et se laisse submerger par l’excentricité ambiante.

La mise en scène de Jos Houben, drôle comme un film de Jacques Tati, nous entraîne en pente douce au bord d’une folie burlesque.

Venues de nulle part, des voix d’inconnus nous parlent de musique. Elles croisent la conversation égarée d’un couple parti en voiture assister à un spectacle qu’il n’atteindra jamais. Dans la salle, les spectateurs ne savent plus où donner de l’oreille, emportés par la jubilation sonore de mondes inouïs.

CRÉATION ET TOURNÉE :
9 et 10 novembre 2018 - Maison de la musique de Nanterre (92)

17 mai 2019 gmem-CNCM-marseille, festival Les Musiques 2019

6 juillet 2019 Théâtre Les Arts de Cluny, dans le cadre du Festival D'Aujourd'hui à Demain
Spectacle disponible en tournée


PRESSE :
« Le compositeur Benjamin de la Fuente fait imploser « L’Histoire du soldat » dans un spectacle jubilatoire.

Dans The Other (In) Side, les musiciens de l’ensemble TM + prennent place sur le plateau pour une séance d’enregistrement de L’histoire du soldat, d’Igor Stravinsky, qui va peu à peu tourner au dialogue de sourds entre le chef et son interlocuteur en cabine par la faute d’un micro défaillant.
...de la Fuente fait imploser la musique de Stravinsky, tant par le recours au parasitage électronique de la source que par une réécriture instrumentale pleine d’esprit. Dès le départ, la partition semble promise au déraillement …

A 49 ans, Benjamin de la Fuente s’est illustré dans tous les registres, de l’orchestre au multimédia, avec une vitalité et une dextérité qui le désignent comme un des compositeurs majeurs du moment…

Avec son compère Jos Houben, metteur en scène aux idées qui fusent comme un feu d’artifice entre amorce jubilatoire et résolution onirique, il élève l’écart de langage au rang d’expression suprême.

Quant aux membres de TM+, fascinants acteurs-tout comme leur chef-de cette inénarrable comédie (on pense parfois à Hellzapoppin-1941, de Henry C.Potter), ils invitent à reconsidérer le nom de l’ensemble, raccourci non plus de Territoires musicaux mais de Théâtre musical. En ne se limitant pas à un seul « + » tant l’éclat est ici multiple. »

Pierre Gervasoni, Le Monde, le  8 juillet 2019

article complet ICI